Les instruments

Les Fifres Roannais sont composés de différents instruments, expliqués ci-dessous. 

Tous ces instruments peuvent s'apprendre au sein même de notre école de musique.

Le fifre

Le fifre est un instrument à vent.Il se présente sous la forme d'une petite flûte traversière, de perce cylindrique ou conique. Fait de bois ou parfois de métal, il se compose d'un tube fermé à une extrémité et percé de plusieurs trous dont un, plus grand, constitue l'embouchure. Il appartient à la famille des bois et est utilisé depuis l'origine de la Société dans la tonalité Ré Bémol.

L'usage de cette tonalité ( Ré bémol)  dans une batterie fanfare en fait une société unique en France, contrairement aux autres sociétés qui utilisent le fifre en UT.

La trompette

La trompette de cavalerie est un instrument d'ordonnance utilisé dans des fanfares civiles et dans divers corps d'armée. Elle a la taille et l'aspect d'une trompette classique dépourvue de pistons, mais son tube est plus long

Le clairon

Avec sa tonalité Si bémol, le clairon est l'instrument d'ordonnance par excellence. C'est principalement lui qui est utilisé pour toutes les sonneries de prises d'armes ou de cérémonies officielles (Garde à vous, Le ban, la Sonnerie aux Morts,...). Et c'est au doux son des clairons que sont réveillés les militaires chaque matin.

Le cor 

Le cor naturel est un instrument en Mi bémol. Il dispose de la même étendue de notes que la trompette, mais il joue une octave en dessous. Cet instrument est beaucoup utilisé dans les régiments de chasseurs alpins.

La trompette basse et le clairon basse

Tout comme la trompette et le clairon, la trompette basse est en Mi bémol et le clairon basse en Si bémol. Ils en ont également la même étendue de notes, mais ils jouent une octave plus bas. Ces instruments assurent l'accompagnement en basse de l'orchestre. Certains morceaux de Batterie-Fanfare les mettent à l'honneur.

Les contrebasses

Ces instruments donnent du relief à l'ensemble. Avec les percussions, ils assurent la bonne assise rythmique de l'orchestre. Ils sont donc indispensables à la bonne cohésion de l'ensemble. Contrairement à ce que pourrait le laisser croire la photo, le plus petit des trois est le saxhorn, également appelé "petite basse".

La batterie

Elément indispensable d'un concert réussi. Sa rythmique et ses solos endiablés ravissent toujours les spectateurs.

Le tambour

Le seigneur des défilés. C'est un véritable métronome. De lui dépend la réussite de l'évolution.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now